Loading...
Wait
Please wait
Loading longer than expected.
Wait 30 more seconds   Reload
wait
Login
X
Email OR Username:
Password:
Login with Google
Get an account
Forgotten password?
Email account confirmation
Language:
Le NikoMagBlog !
Ou l'art de conjuguer sexe, science et religion... Tout un programme !
Avatar
RSS NikoMagnus
1.0000

Views 75295 times

on 10-03-08 at 03:52 pm
GN : jeu de rôles Grandeur Nature


on 09-06-29 at 03:32 pm
[ Histoire ] Une flûte vieille de 35 000 ans aka le + vieil instrument du monde


on 09-06-16 at 02:34 am
[SCIENCE] Un 112e élément !


on 08-11-20 at 04:39 pm
[Ecologie] 2 minutes pour sauver des thons...


on 08-11-12 at 03:31 pm
[RIP] Phoenix...


on 08-04-24 at 08:40 am
Des leucémies inexpliquées autour des centrales nucléaires


on 08-04-18 at 02:07 pm
Enfin un remède contre le cancer de la prostate ?


on 08-04-14 at 06:02 pm
Total se tourne vers le nucléaire


on 08-04-14 at 03:54 pm
Les graisses industrielles favorisent le cancer du sein


on 08-03-21 at 01:10 pm
Journée mondiale de l'eau : l'Onu tire la sonnette d'alarme


on 08-03-12 at 05:50 am
[SCIENCE] Un trou noir dans une fibre optique ?


on 08-02-21 at 06:10 pm
Un plastique autocicatrisant...


on 08-02-20 at 02:47 am
Pour quoi les USA détruisent un de leur satellite espion ?


on 08-02-19 at 08:31 pm
[Astronomie] Eclipse de Lune ce 21 février !


on 08-02-19 at 05:57 pm
Sicile : Expérience militaire ou OVNI ?


on 08-02-19 at 03:10 am
[NATURE] Les requins menacés...


on 08-02-13 at 07:17 pm
[SCIENCE] Des avions en papier lancés depuis l'espace...


on 08-02-13 at 06:18 pm
[SCIENCE] Bientôt des voyages dans le temps ?


on 08-02-08 at 02:04 am
[SCIENCE... FICTION ?] L'armée veut lire dans le cerveau de ses soldats


on 08-01-16 at 03:48 pm
TOTAL : Vous ne polluerez plus chez nous par hasard...


on 08-01-09 at 10:49 pm
Les OGM Monsanto sont nocifs : c'est officiel !!!


on 08-01-02 at 11:39 am
[SCIENCE] Comment faire s'enculer les mouches ?


on 07-12-29 at 03:28 am
[Santé] H5N1 : transmission interhumaine confirmée !


on 07-12-20 at 03:01 pm
[Ecologie] Comment mentir sur le rechauffement...


on 07-12-18 at 06:04 am
[ÉCOLOGIE] Le cargo à voile débarque !!!


on 07-12-12 at 10:38 pm
Il manque de la matière dans l'univers...


on 07-10-05 at 03:35 pm
[SCIENCE] Les prix Nobel les plus cons...


on 07-10-05 at 11:11 am
[ASTRONOMIE] Une planète semblable à la Terre serait en formation


on 07-10-02 at 11:02 am
[ASTRONOMIE] Pour le plaisir des yeux et de ce qui se trouve juste derrière...


on 07-08-15 at 04:54 pm
[Astrophysique] De la vie à l'intérieur des étoiles ?


on 07-08-01 at 06:45 pm
[OGM] Des brevets de Monsanto protégeant des OGM remis en question aux USA


on 07-07-09 at 05:01 pm
[Ecologie] Le quizz qui fait gagner des arbres...

  Pages: 1234  Next PageNext Page
+6.51
Published by NikoMagnus on 10-03-08 at 03:52 pm   -   Category : Sujets divers  -   Seen: 1929 times
Voilà un sujet où on pourra parler de GN...

Si vous en faites, vos souvenirs, vos bons plans, etc. Et puis c'est toujours cool de rencontrer d'autres GNistes.

Si vous en faites pas, venez donc découvrir ce qu'est le GN, ça pourra pas vous faire de mal.

Le GN, kezako ?

Je vais mettre ici la définition de la FedeGN, la fédération française de jeu de rôles grandeur nature...

Le Jeu de Rôles Grandeur Nature (souvent abrégé GN) est plus qu'une simple évolution du jeu de rôles sur table, c'est aussi un héritier des « Murder Parties » nées au début du XXe siècle, du théâtre d'improvisation et des psychodrames, voire des jeux de piste.

Au delà d'un jeu, c'est une activité dont le concept original et convivial permet aux participants de vivre des scènes dignes des plus forts moments du cinéma. A ceci près qu'ils en sont tous les acteurs, improvisant dans le cadre d'un scénario interactif qu'ils découvrent en direct et qui est mis en scène par l'association organisatrice de l'évènement. Riche, diversifié, créatif, c'est un monde que les membres de la Fédération Française du Jeu de Rôles Grandeur Nature vous invitent à découvrir.

Rencontres, découvertes, aventure, action, culture, amusement, telles sont les composantes qui s'offrent aux joueurs qui peuvent trouver, selon les scénarios et la mise en scène, les différents éléments qui correspondent à leurs goûts : Du Nom de la rose à Indiana Jones, de Conan le Barbare à Arsenic et Vieilles Dentelles ou de la Guerre des Etoiles à la Folie des Grandeurs, il y a, comme au cinéma, la possibilité d'exploiter une infinité de thèmes et d'univers et de plaire à tous les publics.

Si une majorité des pratiquants préfère le dépaysement à travers des scénarios d'ambiance médiévale-fantastique dans des cadres extérieurs, la diversification des univers mis en jeu tend à développer des scénarios originaux, plus souvent en huis clos et dans des contextes contemporains, favorisant l'approche des débutants pour qui l'obstacle "costume / camping" semblait parfois difficile à surmonter.


Moi même, je fais partie d'une association qui organise des GN, je suis d'ailleurs scénariste sur notre prochain GN (fin juin)... Si vous avez des questions sur ce qu'est le GN, des remarques, ou que vous voulez tout simplement discuter, je suis à votre disposition... ;-)
+15.94
Published by NikoMagnus on 09-06-29 at 03:32 pm   -   Category : Science et Nature  -   Seen: 2121 times
Une flute vieille de 35 000 ans vient d'être présentée en Allemagne. Cette flute est en os de vautour.

C'est l'équipe du professeur Nicholas Conard de l'université de Tübingen qui a fait cette découverte. Ils avaient déjà découvert juste à côté de ces flutes la plus ancienne représentation connue d'une femme ce qui avait bouleversé les connaissances en histoire de l'art...

 [x]
Le professeur Nicholas Conard


D'autres morceaux appartenant à d'autres flutes ont été retrouvés et sont en os de mammouth... Les chercheurs de l'équipe ont fait une réplique en bois d'une flute et ont constaté que les gammes de notes sont assez proches de nos notes actuelles.

 [x]


 [x]
Les morceaux de flute en os de vautour



La musique existait donc il y a 35 000 ans et la présence d'autres flutes ainsi que de statuette et d'art pictural indiquerait que des cérémonies collectives organisées prenaient place dans ces lieux... Peut-être un prémisse de religion ou de Woodstock préhistorique. Who knows ?

Extrait de musique joué avec une flute reconstituée

EDIT : J'oubliais... Un os percé datant de 45 000 ans a été retrouvé en Slovénie (taillé à partir d'un fémur d'ours) mais tous les spécialistes ne sont pas d'accord quant à savoir si cet os est bel et bien une flute ou non. Cela prouverait que les néanderthaliens jouaient également de la musique...

Source :
Futura-Sciences
Sciences et Avenir
Le Nouvel Obs
Le Figaro
+19.44
Published by NikoMagnus on 09-06-16 at 02:34 am   -   Category : Science et Nature  -   Seen: 1807 times
Le 112e élément vient d'être officiellement reconnu...

Pour la première fois observé en 1996, ça faisait un petit moment que la communauté scientifique en parlait, maintenant, c'est officiel...

Cet élément est très très lourd (227 fois plus lourd que l'hydrogène), très instable et hautement radioactif.

 [x]

Le petit dernier n'a pas encore de nom. Il en aura un dans 6 mois mais certains veulent l'appeler "Ununbium" (symbole Uub), du latin 1, 1 et 2...

Le rideau de douche de The big bang theory est donc à remplacer, il est maintenant caduque...

 [x]


Sources :
Futura Sciences
Techno-sciences
AFP
+12.76
Published by NikoMagnus on 08-11-20 at 04:39 pm   -   Category : Science et Nature  -   Seen: 2198 times
Je fais suivre ce message de Greenpeace afin de relayer la campagne de sauvetage des thons de Méditerranée...

Pour précision, ce ne sont pas les thons que vous trouvez en surnombre à Saint Tropez, mais bel et bien les poissons... ;-)

Prenez une minute pour lire ce message et une autre pour signer la pétition. 2 minutes pour tenter de sauver une espèce en danger, c'est pas la mer à boire... (subtil jeu de mot)




Bonjour,

La population de thon rouge de méditerranée est sur le point de s'effondrer du fait d'années de surpêche.
Les scientifiques estiment que la quantité de thon rouge pêchée équivaut au double des quotas légaux et à quatre fois le niveau maximal permettant aux thons de se renouveler !
La situation actuelle est complètement hors de contrôle et la pêche au thon rouge doit être immédiatement fermée.

Pour sauver ce trésor irremplaçable de la Méditerranée, nous devons mettre la pression sur les gouvernements français, espagnol et italien principaux responsables de cette pêche intensive. Cette semaine a lieu la Commission Internationale pour la préservation du Thon d'Atlantique (ICCAT), aidez-nous à envoyer un message clair aux décideurs : la fermeture immédiate de la pêche au thon rouge !

Vite ! il ne nous reste plus que 4 jours !







ET FAITES SUIVRE CE MESSAGE A VOS PROCHES !


Je compte sur vous pour faire pression sur ces décideurs afin de sauvegarder cette espèce unique.

François Chartier
Chargé de campagne Océans

+10.45
Published by NikoMagnus on 08-11-12 at 03:31 pm   -   Category : Science et Nature  -   Seen: 1297 times
Un RIP un peu particulier, certes...

Phoenix, la sonde que la NASA a envoyé sur Mars, ne donne plus de signe de vie...

Elle était déjà en mode ralenti depuis le 30 Octobre car l'hiver arrivant sur Mars et le soleil se faisant du coup beaucoup plus rare, il n'y avait plus beaucoup d'énergie qui arrivait par ses panneaux solaires (qui, en plus, étaient encrassés).

Rappelons tout de même que Phoenix s'est posée en mai 2008 et ne devait vivre que 90 jours à l'origine. La sonde a tenu plus de 5 mois pour, entre autres, nous donner la preuve de l'existence de l'eau sur Mars... Non négligeable, quand même !

Une veille de quelques semaines est organisée par sa famille (la Nasa) histoire de guetter si d'éventuels signes de survie pourraient encore arriver, mais il n'y a plus beaucoup d'espoir...

 [x]
L'adolescence de Phoenix


 [x]
L'age adulte, le départ de la maison...


 [x]
L'oeuvre majeure de Phoenix : de l'eau sur Mars.


 [x]
Phoenix is dead... All hail Phoenix !



R.I.P.


L'annonce du décès, sur le site familial
les condoléances de Sciences & Avenir
+6.90
Published by NikoMagnus on 08-04-24 at 08:40 am   -   Category : Science et Nature  -   Seen: 1459 times
Inquiétant mais vrai...

On constate un certains nombre de leucémies autour de certaines installations nucléaires en Europe...

En fait, ce qu'on constate surtout, c'est qu'il y a un gros manque d'études là-dessus. Visiblement, la seule étude sérieuse est celle réalisée par l'Allemagne et qui démontre que jusqu'à 50Km autour des centrales, les taux de leucémie chez les enfants sont plus élevés que la moyenne nationale.

Au niveau de la France, mauvaise foi inside, puisque l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) nous dit qu'il n'y a qu'un "excès possible" de leucémies autour du centre de La Hague... on croit rêver...

Les leucémies sont bien là, mais ne seraient pas le fait des installations nucléaires. Mais bien sûr... on y croit.
J'en connais à Hiroshima qui doivent rire jaune. On pourra également évoquer les populations civiles et militaires dans le pacifique qui ne doivent pas du tout leurs nombreux cancers au essais nucléaires français...

Visiblement, l'opacité est l'apanage du nucléaire, en France... et ailleurs.

Extraits de l'article


Pourquoi observe-t-on, au voisinage de certaines installations nucléaires, davantage de leucémies infantiles que dans le reste de la population ? En dépit de plus d'une centaine d'enquêtes épidémiologiques menées dans une dizaine de pays, les experts n'ont toujours pas de réponse à cette question.

(...)

Les scientifiques s'avouent impuissants à trouver une explication aux trois cas européens d'agrégats de leucémies, comme à la spécificité allemande. Sauf accident, les rejets radioactifs des installations nucléaires, inférieurs à la radioactivité naturelle, ne peuvent être suspectés.

Les chercheurs en sont réduits à évoquer l'hypothèse d'un phénomène infectieux non identifié favorisé par le brassage de populations autour des chantiers nucléaires ou de possibles facteurs environnementaux sans rapport direct avec l'activité atomique.

Source
+12.58
Published by NikoMagnus on 08-04-18 at 02:07 pm   -   Category : Science et Nature  -   Seen: 2271 times
Tout est dans l'article...

cliquez pour lire l'article
La masturbation éloigne le cancer de la prostate



 [x]
Mais où est-elle donc ?


Il semblerait que la masturbation masculine, quand elle est pratiquée régulièrement, réduise les risques de cancer de la prostate (numéro 12 sur la planche). Certains d'entre nous sont déjà sous traitement depuis longtemps et on saluera leur clairvoyance. Pour les autres, voilà une bonne raison de s'y mettre.

Une étude australienne, portant sur 2250 hommes et leurs pratiques sexuelles, a fait apparaître que ceux qui ont éjaculé le plus alors qu'ils avaient entre 20 et 50 ans sont les moins susceptibles de développer un cancer de la prostate.

A en croire les résultats de cette enquête, ceux qui éjaculent au moins 5 fois par semaine voient même leurs chances de maladie réduites d'un tiers. C'est très encourageant !

Mais n'allez pas croire que toutes les éjaculations se valent face au cancer de la prostate. Car ça n'est pas le cas : les rapports sexuels (entendez par là les rapports non solitaires) ouvrent potentiellement la voie à la contamination par les MST, et réduisent de fait les effets "protecteurs" de la masturbation. Mais ne le dites pas à Madame, car cela ferait bondir ses chances d'avoir une migraine (alors même qu'aucune enquête ne le démontre).

Comment la branlette protège-t-elle la prostate ? Graham Giles, du Cancer Council Victoria de Melbourne propose une image pleine de sens pour comprendre : éjaculer, c'est un peu comme tirer la chasse d'eau.

"CC'est une hypothèse de stagnation prostatique. Plus vous évacuez les liquides des conduits, moins ils restent dans les parages et endommagent les cellules."

Une autre théorie voudrait que des éjaculations fréquentes conduisent la prostate à un stade de maturation plus complet, la rendant plus résistante aux agents cancérigènes.

Quoi qu'il en soit, le docteur Chris Hiley, du Prostate Cancer Charity, a affirmé à BBC News Online que "c'est une théorie plausible". Chouette.

Tout savoir sur la prostate, sur wikipédia

BBC News Masturbation "cuts cancer risk"

Planche anatomique : Male reproductive system lateral sur wikipédia

SOURCE


Personnellement, je suis persuadé que c'est la deuxième théorie la plus juste. C'est bien sûr l'éjaculation qui est salvatrice. Alors même qu'on l'appelle la petite mort, elle prolongerait la vie, belle ironie, non ?

Mesdames, si vous nous aimez, vous savez donc ce qu'il vous reste à faire... Éjaculons, mes amis, éjaculons ! Et ne soyons pas égoïstes, faisons jouir nos partenaires aussi, tant qu'on y est !

Sinon, ben il vous reste la mimine, ce qui me fait dire que pas mal de geeks vivront longtemps... et rendez-vous sur le topic de la team BangBus...

"C'était vraiment très très intéressant."
+4.23
Published by NikoMagnus on 08-04-14 at 06:02 pm   -   Category : Sujets divers  -   Seen: 2276 times
Total se tourne vers le nucléaire



Christophe de Margerie, directeur général de Total a dévoilé les intentions du groupe français, producteur de pétrole et de gaz naturel de se tourner vers le nucléaire. Et ses déclarations vont bien plus loin qu’une simple volonté de se diversifier, Total veut faire du nucléaire un de ses « coeurs de métier ». Parmi les sujets connexes abordés lors de cette déclaration il a estimé que le prix du pétrole ne redescendra plus… jamais.

Pour mémoire Total a conclu un accord en janvier avec Suez et Areva pour construire deux réacteurs nucléaires de type EPR aux Emirats Arabes Unis. Ce premier pas vers le nucléaire nouvelle génération pourrait ainsi être suivi de bien d’autres d’ici « 5 à 10 ans ».

 [x]
Projet de dentrale EPR


Dans son discours, le patron de Total associe complètement cette évolution avec une volonté de travailler à une réduction des émissions de gaz à effet de serre, les combustibles fossiles représentant 60% de ces émissions a-t-il ajouté.

Si on poursuit l’analyse : si diminuer la consommation de pétrole pour produire de l’électricité, permet de diminuer les émissions de CO2, est-ce à dire qu’en contrepartie on roulera et consommera plus d’électricité à l’avenir selon lui ?

Et de toute manière quand un pétrolier commence à se tourner vers la production d’électricité, c’est qu’il est temps de s’inquiéter !

Source




Total, qui pour moins polluer, va faire du nucléaire... si c'était pas dramatique, je crois que ça me ferait rire...

En tout cas, la situation au niveau du pétrole est clairement plus grave que ce que l'on veut bien nous dire... Pour que l'entreprise leader du pétrole décide d'abandonner progressivement le pétrole, ben, c'est qu'il n'y a plus de pétrole !
+5.66
Published by NikoMagnus on 08-04-14 at 03:54 pm   -   Category : Science et Nature  -   Seen: 1972 times
Maintenant vous, users de Sub Way, me connaissez... vous savez que j'aime les femmes et que je ferai tout pour les préserver !

Dans cette quête, il y a un passage obligatoire : préserver les seins de nos femmes !

Il semblerait que les acides gras trans ne sont pas les amis des seins et qu'ils provoquent des cancers de cette partie oh combien charmante de l'anatomie de nos moitiés...

Cliquez pour lire l'article de Sciences et Avenir

Les graisses industrielles favorisent le cancer du sein




Le risque de cancer du sein est presque doublé chez les femmes ayant des taux sanguins élevés d%u2019acides gras trans. Les acides gras trans incriminés sont ceux d%u2019origine industrielle (produits manufacturés, pains industriels, viennoiserie, gâteaux, chips, pâtes à pizzas).


 [x]
L'auto-examen des seins (cancerdusein.org)


Les effets défavorables des acides gras trans sur le risque cardiovasculaire sont connus depuis le début des années 1990, mais leur impact sur le risque de cancer du sein restait à définir. Les équipes de chercheurs de l%u2019Inserm et de l%u2019Institut Gustave Roussy ont cherché à évaluer le rôle joué par les différents types d%u2019acides gras sur le développement du cancer du sein en utilisant des prélèvements sanguins recueillis entre 1995 et 1998 parmi 25 000 des 100 000 femmes suivies dans le cadre de l%u2019étude E3N.

Pour tester l%u2019effet de l%u2019alimentation sur la santé, les scientifiques ont mesuré différents biomarqueurs de l%u2019alimentation dans le sang, en particulier les taux d%u2019acides gras. Les données des 363 femmes ayant eu un cancer du sein postérieur au prélèvement de sang ont été analysées. Leurs taux sanguins d%u2019acides gras ont été comparés avec ceux de femmes n%u2019ayant pas eu de cancer du sein et choisies comme témoins.

Les chercheurs ont trouvé que le risque de cancer du sein augmente avec la teneur en acides gras trans, reflet de la consommation en produits industriels transformés. Leurs résultats montrent que les femmes ayant des taux élevés d%u2019acide gras trans dans le sérum ont un risque d%u2019avoir un cancer du sein presque doublé par rapport aux femmes ayant le taux le plus bas.


J.I.
Sciences et avenir
10/04/2008



Cliquez pour lire l'article de Futura-Sciences


Cancer du sein : les acides gras trans fortement suspectés




Une étude française indique que le risque de développer un cancer du sein est presque doublé chez les femmes dont le sang renferme une grande quantité d'acides gras trans. Déjà accusés de favoriser des maladies cardiovasculaires, ces composés, que l'on trouve surtout dans des produits industriels (comme les pâtisseries et les margarines) se retrouvent de nouveau sur la sellette.


La ville de New York les a interdits de séjour dans les restaurants. Le Danemark les a quasiment exclus des denrées alimentaires. L'Europe étudie le problème. L'Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) recommande de les éviter. Les acides gras trans, ou AGT, sont mis en examen un peu partout. Ils semblent bien augmenter le risque de maladies cardiovasculaires et, d'après une toute récente étude de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et de l'Institut Gustave Roussy, qui vient d'être publiée dans la revue American Journal of Epidemiology, ils seraient aussi impliqués dans le développement du cancer du sein dans les pays industrialisés.


Les AGT sont des acides gras insaturés, ceux que l'on dit plus bénéfiques à notre santé que les acides gras saturés. Présents dans les graisses animales, ces derniers favorisent la production du mauvais cholestérol, le LDL (Low Density Lipoproteins). Les acides gras insaturés, que l'on trouve dans les poissons, les végétaux et diverses huiles végétales (olive et colza notamment), favorisent, eux, le bon cholestérol (HDL, High Density Lipoproteins).


Des graisses commodes


Mais tout n'est pas si simple. Les acides gras insaturés naturels ont en général une certaine forme, appelée cis, alors que ceux fabriqués par les industriels de l'agroalimentaire en ont en général une autre, appelée trans. Cette différence apparemment minime se révèle déterminante pour les effets sur notre organisme. Depuis les années 1990, on suspecte les acides gras trans de favoriser la formation du mauvais cholestérol voire d'inhiber celle du bon.



Ces AGT sont pourtant très présents dans notre alimentation. Fabriqués naturellement dans l'estomac des ruminants (par les bactéries qui démarrent la digestion de l'herbe au profit de l'animal), ils se retrouvent dans le lait et dans tous les produits laitiers, mais en quantités relativement faibles. La principale source dans les pays développés vient de l'industrie agroalimentaire. Le procédé dit de l'hydrogénation partielle permet de fabriquer des graisses à partir d'huiles végétales liquides. Cette technique commode est employée pour confectionner une quantité de produits, comme les margarines et les pâtes à tartiner. Elle offre le moelleux et une excellente conservation aux pâtisseries, viennoiseries, barre chocolatées, chips, biscottes, plats préparés... Les quantités d'AGT y sont parfois très élevées.



 [x]
La différence entre un acide gras cis et un acide gras trans ne tient qu'à la forme de la molécule, articulée dans un sens ou dans l'autre au niveau d'une double liaison entre deux atomes carbone (une liaison caractéristique d'un acide gras insaturé).
© Lawrence Chasin/Deborah Mowshowitz/Department of Biological Sciences/ Columbia University



L'étiquetage les mentionne rarement, sous la mention de « graisses hydrogénées » mais cette précision n'est pas obligatoire. Les industriels ont eux-mêmes déjà commencé à chercher des alternatives mais le mouvement semble plutôt lent.


Evitons les trans


L'étude qui vient d'être publiée l'accélérera peut-être. Elle ciblait l'incidence des différents types d'acides gras sur le développement d'un cancer du sein. Les chercheurs ont utilisé les analyses sanguines effectuées entre 1995 et 1998 chez 25.000 femmes faisant partie de l'étude E3N. Ce vaste programme de recherche assure le suivi depuis 1990 d'une population de 100.000 femmes (une cohorte dans le jargon des statisticiens), adhérentes à la Mutuelle Générale de l'Education Nationale. Elle fait elle-même partie d'une étude européenne plus vaste (Epic).

L'équipe de l'Inserm et de l'Institut Gustave Roussy s'est intéressée à 363 femmes qui ont développé un cancer du sein après les prélèvements sanguins. Les chercheurs ont comparé les taux des différents acides gras à ceux de 702 témoins. Résultat : le taux d'acides gras trans semble lié au risque de développer une tumeur dans la glande mammaire, jusqu'à multiplier par près de deux la probabilité d'apparition de la maladie. « A ce stade, nous ne pouvons que recommander une diminution de la consommation de produits manufacturés, source d'acides gras trans d'origine industrielle. Il conviendrait en particulier de limiter les procédés industriels générant des acides gras trans (huiles végétales partiellement hydrogénées) » indiquent collectivement les chercheurs dans le communiqué de l'Inserm.


Quoiqu'il en soit, ces résultats viennent encore renforcer la suspicion du rôle de l'environnement et de l'alimentation dans la fréquence des cancers du sein dans les pays développés...

 [x]
Des mines d'acides gras trans... © Adam


Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences
Source



Alors vous me direz : On sait même pas ce que sont des acides gras trans et pis on s'en fout, nous, on est des mecs...

Là, je dis, grave erreur !

Tout d'abord, que sont les acides gras trans. Ce sont es acides gras naturellement présent dans notre nourriture mais en assez faible quantité. L'industrie agro ailmentaire en introduit de manière artificielle pour stabiliser les produits, les rendre plus jolis, etc.

Comment ? C'est très simple, ils mettent de l'hydrogène. Ce sont les fameuses graisses hydrogénées présentes dans moultes produits industriels.

On a constaté que si l'on consomme plus de 3 produits par jour contenant des matières grasses hydrogénées, les risques d'accident cardio vasculaire sont augmentés de plus de 90%... flippant, non ?

Quelques liens :

les acides gras trans sur wikipedia
article assez complet sur les acides gras trans et les moyens de les remplacer

Un reportage de France 2 (envoyé spécial) sur ces matières grasses. ( A voir absolument)

Intro
[ MEDIA - Enter the thread to see it ]
1ere partie
[ MEDIA - Enter the thread to see it ]
2de partie
[ MEDIA - Enter the thread to see it ]
3eme partie
[ MEDIA - Enter the thread to see it ]
4eme partie
[ MEDIA - Enter the thread to see it ]
+6.64
Published by NikoMagnus on 08-03-21 at 01:10 pm   -   Category : Science et Nature  -   Seen: 860 times
L'ONU s'inquiète de la situation de la planète au niveau de l'eau... Voici un article qui traite de ce sujet.




"cliquez pour voir l'article"


Journée mondiale de l'eau : l'Onu tire la sonnette d'alarme

Par Jean-Luc Goudet, Futura-sciences



Chaque année, les Nations Unies organisent la Journée mondiale de l'eau. C'est toute l'année 2008 qui a été déclarée Année mondiale de l'assainissement. Car, pour une grande part, là réside le problème aujourd'hui.


Sur la planète, plus d'un milliard de personnes manquent d'eau. Cette situation perdure dramatiquement et il y a peu de chance pour qu'elle s'améliore rapidement. En 2002, la Déclaration du millénaire était adoptée par les Nations Unies et prévoyait, dans son septième objectif de « Réduire de moitié, d'ici à 2015 (par rapport à 1990, NDLR), le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable ». On sait aujourd'hui qu'il ne sera pas atteint.



Comme chaque année depuis 1993, l'Onu veut sensibiliser l'opinion par cette Journée mondiale, invariablement programmée le 22 mars, sauf cette année où elle est avancée au 20 pour cause de fête pascale exceptionnellement précoce. 2008 a aussi été déclarée Année mondiale de l'assainissement et c'est ce thème qui préside cette Journée du 20 mars. Car en effet, le problème ne concerne pas seulement la quantité d'eau disponible mais aussi sa qualité.

Selon l'Onu, 2,6 milliards de personnes ne bénéficient pas d'installations suffisantes pour assainir l'eau. Ce sont autant d'enfants, de femmes et d'hommes qui n'ont à leur portée que de l'eau souillée, vecteur de maladies.


 [x]
Hafsatu Garba, 13 ans, qui vient de sortir des toilettes de son école, se lave les mains, aidée par une amie.
La scène se déroule à Konkiyel Village, au Nigeria.
© Unicef/HQ07/Chrstine Nesbitt


Comment sauver trois mille enfants par jour

Les diarrhées sont une des causes principales de mortalité des enfants de moins de cinq ans dans les pays pauvres. Pour l'essentiel, ces maladies sont dues à des agents pathogènes provenant d'excréments humains et la cause directe de leur propagation est l'insalubrité de l'eau. On peut mettre des chiffres terriblement concrets sur cette analyse : selon une étude de l'Unicef (rapport Progress for children) sur les données de 2004, 5.000 enfants sont morts chaque jour des conséquences d'une diarrhée et pour 88 % de ces décès, la cause première était l'eau insalubre. L'étude égrène d'autres chiffres dont celui-ci : la part de ces décès qui pourraient être évités par une amélioration des installations d'assainissement d'eau est de deux tiers...

Les problèmes sont criants en Afrique mais d'autres pays sont confrontés à des situations qui s'aggravent, comme le Mexique ou l'Inde, qui dépassera probablement 1,5 milliard d'habitants en 2050, et dont l'agriculture aura encore plus besoin d'eau. Même l'Espagne a quelques soucis puisque Barcelone veut acheter de l'eau... à Marseille. Vendue par la SEM (Société des eaux de Marseille), le précieux liquide sera acheminé par bateau.


Pour aller plus loin dans le sujet :
  Pages: 1234  Next PageNext Page
.