Chargement en cours...
Wait
Veuillez patienter
L'opération demandée semble prendre trop de temps.
Attendre 30 secondes de plus   Recharger la page
wait
Connexion
X
Email OU nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Se connecter via Google+
Créer un compte
Mot de passe oublié ?
Mail d'activation
Langue :
Fiche série Chercher Recherche
13 Reasons Why
Précédent  1x13 Suivant
Cassette 7, face A
Diffusé le : 31/03/2017
Hannah demande de l'aide à Mr. Porter, le conseiller du lycée. Clay fait écouter à Tony la nouvelle cassette et se demande ce qu'il va faire ensuite. (thetvdb.com)
Pour discuter de cet épisode :
Sujet de discussion
Connectez-vous pour noter cet épisode.
Score total :
9.4 / 10
(15 votes)
  Bas de page Bas de page
Discussion (Attention, SPOILERS !):
Pages : 1
Message n° 4229841, posté à 21:37 le 03/04/2017  
+0.20
Note
Avatar
Jujuleder
Génial et perturbant.
Entre 1:54 (film québecois) et sweat/viscious (MTV), il y a tout une série d'oeuvre qui parle de thème lourd lié à l’adolescence ou l'adulescence.
Pour 13 reasons why, j'ai adoré, j'ai juste eu un moment difficile avec l'épisode 2 et 3 car pas ouf et cliché mais fallait bien commencé les 13 épisodes par les moins grave et terminé par les plus lourd vu que la finalité c'est son suicide.
Et de suivre toute sa vie (en mode binge-watch dans mon cas en plus) tout en sachant qu'elle est morte (puis il y a aucun doute alors qu'il aurait pu jouer là-dessus mais non, c'est clair et net), c'est très dérangeant et dur.
Des thèmes pas facile mais pertinent et intéressant.
La scène du suicide en lui-même, j'aurais jamais cru qu'on en voit autant et que ce soit filmé comme ça, ça m'a retourné.
Et ce pauvre Cley, savoir que ça se finit mal de toute manière ce jeu de friendzone avec Hannah, triste.
J'ai pas trop compris l'histoire avec Zach et on saura jamais le contenu de la lettre apparement, tant pis.
Pas trop compris le personnage de Porter non plus, bien bizarre. Juste de l'incompétence, pas de la malveillance. Il y a certains la dénonciation d'une institution qui prend pas au sérieux les abus sexuels et leurs conséquences en ne les considérant pas directement comme des victimes.
Sacré série, sacré Netflix.
Message n° 4230082, posté à 10:13 le 05/04/2017  
Note
Avatar
ErreurProxy
Cette série est incroyable, par contre ce zode... Alex WTF ? c'est pour la saison 2 ou comment ça se passe ? Et Tyler, il prévoit quoi là avec son carton d'armes ? Et WTF cette dernière scène en voiture qui dure trois ans sans rien dire et sans avoir de sens ?
Bref, ce season finale est en dessous du reste de la série, je trouve

Message n° 4230865, posté à 21:14 le 10/04/2017  
+0.39
Note
Avatar
Gugucette
Jujuleder a dit
le 03/04/2017 à 21:37
:

Et de suivre toute sa vie (en mode binge-watch dans mon cas en plus) tout en sachant qu'elle est morte (puis il y a aucun doute alors qu'il aurait pu jouer là-dessus mais non, c'est clair et net), c'est très dérangeant et dur.
Il me semble difficile de faire planer le doute sur sa mort sans changer l'histoire de base sur laquelle repose la série, il font quand même planer le doute sur la façon dont elle s'est suicidée, c'est pas évoqué une seule fois avant le dernier épisode il me semble.
Jujuleder a dit
le 03/04/2017 à 21:37
:

La scène du suicide en lui-même, j'aurais jamais cru qu'on en voit autant et que ce soit filmé comme ça, ça m'a retourné.
Je sais pas si tu as vu le Beyond the reasons avec des commentaires des acteurs, réalisateurs, producteurs & de psys. Ils expliquent pourquoi ils ont fait la scène comme ça (d'ailleurs dans l'histoire de base il me semble qu'elle prend des cachetons).
Ils voulaient que la scène du suicide soit pénible à regarder pour montrer que le suicide n'en vaut pas la peine, et pour montrer que ce n'est pas une mort "belle" ou "facile".

Message n° 4231808, posté à 19:57 le 17/04/2017  
Note
Avatar
Onimenokyo
Gugucette a dit
le 10/04/2017 à 21:14
:

Jujuleder a dit
le 03/04/2017 à 21:37
:

Et de suivre toute sa vie (en mode binge-watch dans mon cas en plus) tout en sachant qu'elle est morte (puis il y a aucun doute alors qu'il aurait pu jouer là-dessus mais non, c'est clair et net), c'est très dérangeant et dur.

Il me semble difficile de faire planer le doute sur sa mort sans changer l'histoire de base sur laquelle repose la série, il font quand même planer le doute sur la façon dont elle s'est suicidée, c'est pas évoqué une seule fois avant le dernier épisode il me semble.
On a pas du voir la même série je crois think.
spoiler
- Épisode 1 : On la voit dans une baignoire avec les cheveux court (indice rapide admettons).
- Épisode 5 : Pendant le cauchemard de Clay sur la bal de l'Hiver, elle a les poignets ouverts (déjà un peu plus parlant comme indice !).
- Épisode 7 : La mère de Clay à son père "Hannah Baker s'est ouvert les veines dans une baignoire et à baigné dans son sang" (là, je sais pas ce qu'il te faut dubious ).
C'est pas bien de regarder qu'à moitié ;)

*édité à 19:59 le 17/04/2017
Message n° 4232534, posté à 14:40 le 22/04/2017  
+0.20
Note
Avatar
FP Unchained
C'était très bien et très nul à la fois.
Bien que ce soit vite devenu évident que la série s'adresse aux 13 - 17 ans, plusieurs choses m'ont dérangé.
Déjà, pauvre Hannah, bordel, qui, en un an, connait autant de choses. OK, c'est un éventail de tout ce qui pourrait arriver à quelqu'un au lycée, et plus particulièrement aux filles, mais putain, tout ça, wow. Mais admettons, vu que, encore une fois, c'est un éventail.
Ce qui vraiment fait chier, c'est que parfois, c'est très très très très mal foutu. Que ce soit dans la réalisation ou dans l'acting. Par exemple, Araki arrive à passer de l'un des meilleurs épisodes de la série, avec le 9 il me semble, à l'un des pires, avec le 10, dont la réalisation et le montage m'ont vraiment arraché les yeux. Un autre exemple, c'est qu'au final, 70% des personnages, et donc de la série, sont terriblement clichés. On a très vite l'impression de regarder tous les films sur l'adolescence jamais faits.
Et ce problème qui se perpétue dans l'épisode final, sera encore là, voire encore + présent, dans la prochaine saison : le/la gay qui se refoule / l'ado persécuté(e) qui prépare un Colombine... Il y a des clichés nécessaires pour que la série touche + de monde : le con qui est un con à cause de sa mère qui multiplie les amants qui le battent, le sportif, le reclus... Mais quand y a 15000 sportifs (qui sont, pour la plupart, un seul et unique personnage écrit mais joué par 15 acteurs), 15000 reclus, 10000 viols (ou alors, le mec n'a violé que les deux seules filles au lycée qui sont silencieuses, pas de chance pour l'amnésique et la suicidée)... Ca crée un résultat lourd. Et poussif.
C'est extrêmement long. Comme souvent avec Netflix. 13 raisons, donc 13 épisodes forcément ? Le livre ne fait même pas 300 pages, ici, ça traine en longueur, c'est, encore une fois, poussif, des intrigues sont forcées pour tenir la longueur, et parfois, on perd de vue le sujet de base : POURQUOI HANNAH A FAIT CA
La série s'adressant donc aux 13 - 17 ans principalement, ont-ils besoin d'autant de choses inutiles et les distrayant du thème du suicide comme la relation entre Justin et Jessica ?
Trop souvent, lorsque la série quitte le point de vue de Clay et de la mise en abyme, elle devient lourdingue, et elle se perd. Soit vous faites une série de prévention sur le suicide, soit vous faites une série sur l'adolescence, mais choisissez l'un des deux, et allez-y à fond. C'est un thème extrêmement grave, et toutes ces raisons arrivent chaque jour à des millions d'ados. Donc, que le pauvre petit Justin se perde dans la drogue parce que sa môman a un nouveau copain violent, j'en ai absolument rien à branler. Encore une fois, faites une série sur l'adolescence qui ne se concentre pas autant sur le suicide d'une fille et sur ses raisons, dans ce cas.
Ca donne une impression putassière, au final. Ca nous donne l'impression que c'est racoleur. Que Netflix veut faire le plus d'épisodes possible (et même une prochaine saison, doux Jésus) et se sert de ce matériau de base, et pire, de ce thème aussi grave, pour les faire. Faut savoir en fait. On regarde Ceux qui restent, ou 13 Reasons Why ? On regarde 13 raisons qui ont poussé une fille à se suicider, ou la vie de ceux qui restent après son suicide ?
Que la série montre combien son suicide fait du mal à Clay, à ses parents, aux adultes qui sombrent dans la psychose et la sur-protection superficielle, c'est vraiment super. Que la série montre la vie de Justin, c'est pathétique. Je le prends encore en exemple, mais c'est ce qui me vient, tout de suite.
Dans le même état d'esprit, la série montre de bout en bout une cassure totale entre les ados et les adultes, et ne montre jamais qu'une seule discussion est possible. Hannah s'est même suicidée à cause du seul adulte à qui elle parle. C'est elle qui le dit, pas moi. Avant d'aller le voir, elle avait abandonné son idée de suicide et laissait une dernière chance à la vie. Quel dommage qu'elle ait parlé au seul et unique adulte au monde à s'en foutre du suicide et du viol. Sérieusement "vous lui avez dit non ? Ah, vous n'avez pas dit non ? Ben peut-être que vous vouliez puis ne vouliez plus, non ? Z'aviez qu'à être sobre, merde.". Il n'y a pas un seul et unique ado dans la série qui essaie de parler à ses parents, donc encore moins qui y arrive. Ils restent tous dans leurs problèmes, seuls. Vous entendez, les ados qui regardez la série ? N'essayez même pas de parler à des adultes. Ca sert à rien. Pire, ils vous enfonceront.
Mais tout ça ne m'a pas autant choqué et dérangé que le point le plus grave de la série. Beaucoup s'insurgent sur pas mal de choses dans la série, comme la scène du suicide, mais je ne vois absolument personne parler du point le plus critiquable et qui rend la série aussi dangereuse pour son public : la Loi du Tallion.
Bien qu'il faille prendre Tony comme exemple de moralité, la série adopte quasi constamment le point de vue de Clay et s'efforce longuement à le montrer comme étant le seul et unique ado bon dans tout le lycée. Pourtant, monsieur se la joue vigilante et fait aux autres ce qu'ils ont fait à Hannah, jusqu'à rendre fou Porter le temps d'une discussion. Quels messages ça envoie aux jeunes qui vont regarder la série ? Pire, Clay ne casse jamais le cercle vicieux et deviendra ainsi l'une des reasons why des prochains personnages, dont du Colombine à venir.
Et ça, je trouve ça détestable, surtout autour d'un tel thème.
Il y a beaucoup de bonnes choses dans cette série, mais il y a davantage de très mauvaises choses. Je n'ai pas lu le livre, mais je pense vraiment qu'il est plus pertinent pour ce public, parce que je doute fortement qu'il se perde dans autant de fioritures en moins de 300 pages.

--
J'AIME FINALLY

Holding out for a hero ?
Message n° 4232558, posté à 20:55 le 22/04/2017  
Note
Avatar
nonofx
Alors….
Je me permet de revenir sur le sujet car j’ai beaucoup de points de désintérêt avec la manière de penser.
Bien au contraire j’ai trouvé cette série bien faite à l’égard de la cible à laquelle elle s’adresse.
En effet on s’adresse aux ados ou aux jeunes adultes.
Génération qui connait l’école et la vie en communauté comme nous ne l’avons pas connu.
Les réseaux sociaux, le fait que rien ne s’arrête quand la cloche sonne sont une perversité et une difficulté supplémentaire
que nous n’avons pas vécu.
Leur vie, leur image et leur réputation sont tout autant importants dans le virtuel que dans le réel, chose que nous n’avions pas (heureusement d’ailleurs).
Et de ce que je vois, beaucoup de jeunes ont un mal être sourd par rapport à leur rapport aux autres, adultes comme enfants. (Cela pouvait être notre cas mais différemment)
Maintenant, est-ce que la série est cliché ? oui
Est-ce que elle va un peu loin dans ce qu’elle décrit ? aussi
Cependant beaucoup de jeunes si retrouvent, ça leur parlent, même cela les aident à réfléchir alors pourquoi pas ?
On parle de manière de traiter… en effet on aurait préféré une écriture et une réa à la THE_LEFTOVERS….
mais bon… est-ce que cela aurait autant parlé “à la cible ?” pas sûr…
Doit-on faire une série sur le suicide ou sur l’adolescence il faut choisir… non, pas vraiment… parce que si on fait une série sur le suicide on va parler
à 5% d’une classe mais par contre en faisant plus large on va parler à 90% et en plus on leur permet aussi de voir et de comprendre les 5% qui ne vont pas bien
que (peut-être) ils n’auraient jamais vu.
Car tout le monde peut se retrouver en un SHERY, JUSTIN, CLAY, TYLER, ALEX …etc…
La scène de suicide….psssffff….. difficile à regarder…. mais totalement hors réalité…. bon courage pour mourir comme cela….
C’est ce que j’ai trouvé “intelligent” d’ailleurs: une scène qui peut choquer pour montrer que se donner la mort n’est pas anodin mais qui est pratiquement
impossible à reproduire. On pourra pas dire que l’on montre aux jeunes un manuel du parfait suicide.
Depuis 20 jours, beaucoup de parents avec qui je travaille disent qu’ils ont pu discuter du mal être à l’école, du suicide avec leurs gosses.
Que les langues se délient et que grâce à une série TV ils ont pu rentrer dans des sujets qui étaient alors difficiles à aborder dans une famille.
Si déjà elle aide à cela….
Pour finir, je suis totalement OK sur la fin et la possibilité de suite à la série:
SURTOUT PAS DE SAISON 2 !! on s’en fout et cela serait déplacé.
Les fins de chacun sont assez clichées et surtout font (ou pourrait faire passer un message pas cool):
Je pense à Tyler (il est détruit… il bute Alex… et vraisemblablement va buter le reste de la troupe.)
Clay et la Loi de Talion dont vous parlez…
Quand au rapport aux adultes… c’est peut-être abusé mais pas si faux…
J’ai passé un bon moment (mention spéciale à HANNAH et sa voix) cette série m’a dérangé et questionnné
alors que je ne suis pas la cible.
En tout cas on en parle...

Message n° 4232564, posté à 22:24 le 22/04/2017  
Note
Avatar
FP Unchained
nonofx a dit
le 22/04/2017 à 20:55
:

En effet on s’adresse aux ados ou aux jeunes adultes.
Génération qui connait l’école et la vie en communauté comme nous ne l’avons pas connu.
Les réseaux sociaux, le fait que rien ne s’arrête quand la cloche sonne sont une perversité et une difficulté supplémentaire
que nous n’avons pas vécu.
J'ai 24 ans. Je suis de cette génération. Autant de réseaux sociaux, ça a commencé pile quand j'entrais au lycée.
nonofx a dit
le 22/04/2017 à 20:55
:

Leur vie, leur image et leur réputation sont tout autant importants dans le virtuel que dans le réel, chose que nous n’avions pas (heureusement d’ailleurs).
Et de ce que je vois, beaucoup de jeunes ont un mal être sourd par rapport à leur rapport aux autres, adultes comme enfants. (Cela pouvait être notre cas mais différemment)
Si, je l'avais. J'ai 24 ans.
nonofx a dit
le 22/04/2017 à 20:55
:

On parle de manière de traiter… en effet on aurait préféré une écriture et une réa à la THE_LEFTOVERS….
mais bon… est-ce que cela aurait autant parlé “à la cible ?” pas sûr…
Doit-on faire une série sur le suicide ou sur l’adolescence il faut choisir… non, pas vraiment… parce que si on fait une série sur le suicide on va parler
à 5% d’une classe mais par contre en faisant plus large on va parler à 90% et en plus on leur permet aussi de voir et de comprendre les 5% qui ne vont pas bien
que (peut-être) ils n’auraient jamais vu.
Ce n'est pas vraiment ce que j'ai écrit.
nonofx a dit
le 22/04/2017 à 20:55
:

La scène de suicide….psssffff….. difficile à regarder…. mais totalement hors réalité…. bon courage pour mourir comme cela….
C’est ce que j’ai trouvé “intelligent” d’ailleurs: une scène qui peut choquer pour montrer que se donner la mort n’est pas anodin mais qui est pratiquement
impossible à reproduire. On pourra pas dire que l’on montre aux jeunes un manuel du parfait suicide.
C'est pourtant ce que des associations ont critiqué.
nonofx a dit
le 22/04/2017 à 20:55
:

Je pense à Tyler (il est détruit… il bute Alex… et vraisemblablement va buter le reste de la troupe.)
Clay et la Loi de Talion dont vous parlez…
Quand au rapport aux adultes… c’est peut-être abusé mais pas si faux…
Comment ça Tyler ? Alex n'a pas plutôt tenté de se suicider ?

--
J'AIME FINALLY

Holding out for a hero ?
Message n° 4232578, posté à 23:04 le 22/04/2017  
Note
Avatar
nonofx
- Ok on est pas tout à fait de la même génération (pas si éloigné tout de même… 12 ans mais ça doit jouer dans l’interprétation).
- Qu’est-ce vouliez dire alors ? J’ai dû mal saisir.
- Pour Tyler et Alex…c’est pas ma version des choses et pour plusieurs raisons:
- Tyler a un arsenal…
- Il est harcelé et mis à l’écart
- dans le 113 il développe les photos des 10 “incriminés” et décroche celle d’Alex comme si la cible est éliminée qui laisse à penser qu’il passera au reste du groupe. (Ils insistent bien sur la scène)
- (Séquence non comprise de ma part à ce jour) Alex appelle Zack quelques heures avant de mourir ou au moment de mourir mais on ne sait pas ce qui se dit.

*édité à 23:04 le 22/04/2017
Message n° 4232579, posté à 23:05 le 22/04/2017  
Note
Avatar
nonofx
Qu'est ce qu'elles disent les associations ?

Message n° 4232580, posté à 23:11 le 22/04/2017  
Note
Avatar
Tybone
D'après ce que j'ai lu, que les réals ont fait exactement ce qu'ils avaient dit d'éviter de faire.

Message n° 4232581, posté à 23:16 le 22/04/2017  
Note
Avatar
Gan
J'ai trouvé le sujet intéressant.
Mais c'était souvent long, inégal, très mal écrit.
La narration est poussive et la réalisation est très médiocre.
Une histoire qui aurait pu tenir en un seul film de 2h.
Message n° 4232582, posté à 23:17 le 22/04/2017  
Note
Avatar
Medieval
Gan a dit
le 22/04/2017 à 23:16
:

J'ai trouvé le sujet intéressant.
Mais c'était souvent long, inégal, très mal écrit.
La narration est poussive et la réalisation est très médiocre.
Une histoire qui aurait pu tenir en un seul film de 2h.
Merci, je passe.

--
"Un peuple n'a qu'un ennemi dangereux, c'est son gouvernement."
Saint-Just
Message n° 4232583, posté à 23:29 le 22/04/2017  
Note
Avatar
FP Unchained
nonofx a dit
le 22/04/2017 à 23:04
:

- Tyler a un arsenal…
- Il est harcelé et mis à l’écart
- dans le 113 il développe les photos des 10 “incriminés” et décroche celle d’Alex comme si la cible est éliminée qui laisse à penser qu’il passera au reste du groupe. (Ils insistent bien sur la scène)
- (Séquence non comprise de ma part à ce jour) Alex appelle Zack quelques heures avant de mourir ou au moment de mourir mais on ne sait pas ce qui se dit.
Sauf que lorsqu'il enlève la photo, c'est en se rappelant qu'Alex a été bon envers lui.
nonofx a dit
le 22/04/2017 à 23:04
:

- Qu’est-ce vouliez dire alors ? J’ai dû mal saisir.
Qu'il ne fallait pas faire une énième série sur un lycée, sur l'adolescence, mais autour du suicide d'Hannah. Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas du tout parler de la jeunesse, ça veut plutôt dire que la relation amoureuse entre Justin et Jessy, la vie sportive du lycée, Justin qui se met à se droguer, toutes ces choses-là, j'en ai strictement rien à battre, surtout autour d'un tel thème. Il ne faut pas perdre le suicide de vue. La série fait tout pour tenir 13 épisodes.
Gan a dit
le 22/04/2017 à 23:16
:

J'ai trouvé le sujet intéressant.
Mais c'était souvent long, inégal, très mal écrit.
La narration est poussive et la réalisation est très médiocre.
Une histoire qui aurait pu tenir en un seul film de 2h.
C'est ce qui était prévu, avec Selena Gomez en Hannah (lol).
Puis Netflix en a entendu parler. "13... 13 ? Mais attendez, 13, c'est le nombre d'épisodes de nos séries. Mais c'est parfait, bordel de merde. Selena Gomez, deviens productrice
- no
- si
- no
- si putain de Mexicaine, tu gagneras des thunes, t'es mauvaise actrice
- valé, ok poul êtle plodouctlice, quiero muchos dineros"
Voilà comment ça s'est passé.

--
J'AIME FINALLY

Holding out for a hero ?
Message n° 4232584, posté à 23:30 le 22/04/2017  
Note
Message n° 4232589, posté à 00:17 le 23/04/2017  
Note
Avatar
Collioure
FP Unchained a dit
le 22/04/2017 à 23:29
:

Qu'il ne fallait pas faire une énième série sur un lycée, sur l'adolescence, mais autour du suicide d'Hannah. Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas du tout parler de la jeunesse, ça veut plutôt dire que la relation amoureuse entre Justin et Jessy, la vie sportive du lycée, Justin qui se met à se droguer, toutes ces choses-là, j'en ai strictement rien à battre, surtout autour d'un tel thème. Il ne faut pas perdre le suicide de vue. La série fait tout pour tenir 13 épisodes.
En ce qui concerne ma spectatrice à la maison, sans tout ça, elle aurait sans doute zappé au bout de 2 épisodes grand max.
Bon, donc rien quoi.
Une asso australienne, des trucs repris en boucle, et point.
Sur cette base, il y a des polémiques absolument à chaque fois et pour tout.

--
Après avoir sauté sa belle-soeur et le repas du midi,
le Petit Prince reprit enfin ses esprits et une banane.
(SAINT-EXUPÉRY, Ça creuse)
Vlan !
Message n° 4232590, posté à 00:22 le 23/04/2017  
Note
Avatar
nonofx
Merci beaucoup pour ces liens.
Ben justement: "C'était l'occasion parfaite de montrer à quoi ressemblait un suicide et de confronter le spectateur à cette réalité dans toute son horreur"
Sauf que la scène est totalement hors réalité. Et pour connaître la production en général il me semble irréaliste qu’il ne savait pas
qu’un suicide comme c’est montré n’existe quasiment pas…sauf dans l’écran….ce que risque les gens qui essayent c’est de souffrir
pendant de longues heures et de finir à l’hosto quelques jours. (et en HP derrière)
Par contre que la scène choque, c’était un peu le but recherché; mais encore fois très fictionnée…
Pour Tyler c’est mon interprétation, je n’ai pas la science infuse mais je trouve qu’ils y insistent fortement.
Pour la perte de vue du suicide, au contraire je trouve qui ne le perd jamais.
J’irais même plus loin: si on regarde tout les événements qui arrive à Hannah dans la 1er moitié de la série
ne sont pas non plus insurmontables, ils montrent bien comment un esprit fragile peut basculer une chose après une chose…etc
pleins de gens comme elle se relèvent et se forment.
Et pour cela il fallait montrer sa vie et pouvoir la comparer aux lycéens qui l’entourent et la fréquente.
La deuxième partie de la série est un tout autre débat.
La scène avec Porter peut en effet être choquante mais je la trouve quand même réelle;
L’institution, la formation des acteurs de “l’éducation” et où l’implication dans le travail éducatif des jeunes doit être pris au sérieux ou pas…
CPE aujourd’hui cela ne doit être simple…quel est limite ? où on s’inquiète ? où on tire la sonnette ?
En cela c’est très bien montré.
D’ailleurs il s’en veut à mort, le mec est détruit à vie… c’est pas comme s’il s’en foutait complètement.
Et de mon point de vue on attaque pas les adultes (voir parents de Clay, Jess)
Sauf l’institution (Le principal qui veut sauver ses fesses et Porter pour “sa faute professionnelle)
Les parents de Justin et de Bryce (les uns déconnectés, les autres absents)
Mais en même temps c’est pas si hors réalité…
En cela les questions que la série posent sont intéressantes.
Par contre (article Figaro) que les appels à détresse augmentent je vois pas bien où est le problème, bien au contraire.
Si ça touche et incite à parler c’est même une bonne chose.
Quant à la critique sur GOMEZ on s’en br..le un peu… c’est une productrice EXE donc personne ! elle a mis 3 sous et son nom pour vendre la série…c’est tout…
Retenons l’auteur du bouquin en TELEPLAY plutôt…

Message n° 4232591, posté à 00:28 le 23/04/2017  
Note
Avatar
FP Unchained
Collioure a dit
le 23/04/2017 à 00:17
:

Une asso australienne, des trucs repris en boucle, et point.
Collioure a dit
le 23/04/2017 à 00:17
:

Sur cette base, il y a des polémiques absolument à chaque fois et pour tout.
Non mais rien à battre de la polémique. Je réponds à ça :
FP Unchained a dit
le 22/04/2017 à 22:24
:

nonofx a dit
le 22/04/2017 à 20:55
:

La scène de suicide….psssffff….. difficile à regarder…. mais totalement hors réalité…. bon courage pour mourir comme cela….
C’est ce que j’ai trouvé “intelligent” d’ailleurs: une scène qui peut choquer pour montrer que se donner la mort n’est pas anodin mais qui est pratiquement
impossible à reproduire. On pourra pas dire que l’on montre aux jeunes un manuel du parfait suicide.
En citant ces liens, notamment :
"Des recherches nationales et internationales démontrent clairement qu'exposer les téléspectateurs à des scènes sur le suicide tend à augmenter le risque d'une possible recrudescence des suicides. Confrontées à leurs propres vulnérabilités, ils peuvent envisager le suicide comme une possibilité", explique ainsi Kristen Douglas, qui s'occupe d'une fondation dédiée à la santé mentale des jeunes.
Après, polémique, aps polémique, je dormirai de la même façon, t'en fais pas.
nonofx a dit
le 23/04/2017 à 00:22
:

La scène avec Porter peut en effet être choquante mais je la trouve quand même réelle;
L’institution, la formation des acteurs de “l’éducation” et où l’implication dans le travail éducatif des jeunes doit être pris au sérieux ou pas…
CPE aujourd’hui cela ne doit être simple…quel est limite ? où on s’inquiète ? où on tire la sonnette ?
En cela c’est très bien montré.
D’ailleurs il s’en veut à mort, le mec est détruit à vie… c’est pas comme s’il s’en foutait complètement.
nonofx a dit
le 23/04/2017 à 00:22
:

Et de mon point de vue on attaque pas les adultes (voir parents de Clay, Jess)
Sauf l’institution (Le principal qui veut sauver ses fesses et Porter pour “sa faute professionnelle)
Les parents de Justin et de Bryce (les uns déconnectés, les autres absents)
Encore + que plus tôt, ce n'est vraiment pas ce que j'ai écrit.

--
J'AIME FINALLY

Holding out for a hero ?
Message n° 4232602, posté à 00:51 le 23/04/2017  
Note
Avatar
nonofx
J’ai pas dit que c’est ce que vous écrivez, je critique ce qui est dit dans les liens.
Sauf la citation:
"Des recherches nationales et internationales démontrent clairement qu'exposer les téléspectateurs à des scènes sur le suicide tend à augmenter le risque d'une possible recrudescence des suicides. Confrontées à leurs propres vulnérabilités, ils peuvent envisager le suicide comme une possibilité", explique ainsi Kristen Douglas, qui s'occupe d'une fondation dédiée à la santé mentale des jeunes.
Dans cette série l’exposition au suicide n’est pas “glamour”; et aide même à la réflexion mentale des jeunes car ce qui n’a jamais été montré en télé c’est la souffrance des proches, la difficulté de le faire, et l’intérêt… WHY ??? surtout quand on a 15 ans… parce que Hannah (1er partie surtout, est défini comme faible vis à vis de certains de ces potes)
En cela la dynamique n’est pas si mauvaise.
Bref…rien que le débat que le show suscite…c’est en quelque sorte mission accomplie…
On passe de sujets très peu discutés à des débats.
Et à pleins de jeunes qui ont envie de s’exprimer après le visionnage d’un programme TV.
On pourra faire tous les reportages et émissions putassiers que l’on sait bien faire chez nous,
on ne touchera pas 2% de ce que ce programme est en train de faire.
Aucunes critiques dans ces posts…
Pour ceux qui me connaissent (en personne notamment) j’suis inscrit sur ce forum depuis ses débuts je n’y participe jamais mais vous lis tous les jours avec plaisir.
L’audiovisuel c’est mon métier.
Il était important de dire que tout n’est pas critiquable.
Critiquer c’est toujours simple. Parler de sujets sensibles, qui plus est en TV c’est compliqué. (Surtout chez nous)
Et pour le coup c’était bien foutu.
Alors certes, pleins défauts,mais pleins de bonnes qualités et il fallait le produire, le faire et l’assumer.
Bravo à eux…

Message n° 4233985, posté à 08:06 le 01/05/2017  
Note
Avatar
Gratefuldoud
Pas de saison 2 plz !! C'était trop mauvais !!
Faites-nous plutôt UN SPIN OFF SUR TONY !!! kiss
1m43 de charisme adolescent et de sagesse ! Dylan Mckay croisé avec le Dalaï-lama !!
Le mec est partout à la fois, il a tout compris à tout, il a toujours le bon mot, il répare un vélo juste en le regardant et grimpe l'Himalaya sans oxygène.
Et quel look !
[img] [x] [/img]

Pages : 1
 Haut de page  Haut de page
Discuter de l'épisode :
L'envoi de messages anonymes est désactivé. Veuillez vous connecter pour poster un message : Connexion

Cette fiche épisode a été vue 530 fois
Dernière mise à jour de cette fiche épisode le 30/05/2017 à 11:03
.